Nouvelles et communiqués

Retour de l'Avicourse en décembre 2015

Afin de répondre aux questions qui sont posées concernant l’Avicourse, nous pouvons affirmer que cet événement reprendra vie pour l’hiver 2015-2016.

Notre vœu était d’offrir une interface de saisie des observations via le portail eBird Québec mais cette option est actuellement impossible.

Nous sommes donc à terminer un portail maison qui sera accessible sur le site Web de QuébecOiseaux dès le 1er décembre au www.quebecoiseaux.org/avicourse. Ce portail inclura une interface de saisie d’observations et plusieurs outils pour vous permettre de suivre votre Avicourse ainsi que des données sur l’ensemble des participants plus d’autres informations d’intérêt.

Puisque ce portail est entièrement développé et financé par QuébecOiseaux, nous avons choisi d’offrir cet outil exclusivement pour l’usage de nos membres. Un autre avantage de membre qui s’ajoute à la liste que nous souhaitons voir grandir davantage afin de remercier nos membres de leur confiance et de leur fidélité.

Bonne Avicourse à tous

Une première publicité télé pour le magazine QuébecOiseaux

Les amateurs de l'émission Fou des oiseaux auront surement remarqué que nous commanditons la série et que nous nous sommes aussi partenaires du concours pour lequel le téléspectateur est invité à repérer l'indice QuébecOiseaux.

Depuis le 12 octobre dernier, une publicité de 30 secondes pour la promotion de notre magazine QuébecOiseaux est diffusée lors de chacun des épisodes. Nous sommes très fiers de la qualité de cette publicité et nous souhaitons qu'elle génère plusieurs abonnements.

Nous vous invitons à cliquer sur le lien suivant afin de visualiser la publicité : https://www.youtube.com/watch?v=-PSw52Z_Wl8

Nous tenons à remercier la firme DB Com Média qui a accepté de réaliser gratuitement cette publicité, particulièrement Monsieur Denis Boucher pour sa générosité et Patrick Guérard pour sa belle créativité.

Confirmation de la 10e saison du suivi printanier des oiseaux de proie migrateurs au belvédère Raoul-Roy

BUQR_DenisDesjardins
Buse à queue rousse © Denis Desjardins

L’équipe du Regroupement QuébecOiseaux est heureuse de confirmer la tenue de la 10e saison du suivi printanier des oiseaux de proie migrateurs au belvédère Raoul-Roy, grâce à la participation du Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec ainsi que du Parc national du Bic.

Situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, l'endroit est réputé pour l’observation de la migration des oiseaux de proie. Durant les deux mois que durera le suivi, environ 5 000 rapaces seront recensés à l’observatoire, pour un total de 17 espèces, dont l’Aigle Royal, le Faucon pèlerin ainsi que le Pygargue à tête blanche, espèces à statut précaire.

Ce programme a comme premier objectif la caractérisation de l’abondance et de la richesse des oiseaux de proie passant au sud du fleuve Saint-Laurent, ainsi que l’estimation de la tendance de l’abondance pour chacune des espèces observées. Le deuxième but est de déterminer les conditions météorologiques favorables à la migration des oiseaux de proie, grâce à la prise des données printanières.

Le suivi débutera le 20 mars 2011 et se poursuivra jusqu'au 21 mai 2011. D'ici là, tous les observateurs d'oiseaux sont invités visiter le site afin de contempler le spectacle de la migration printanière des oiseaux de proie.

Pour information : www.quebecoiseaux.org

Bilan du printemps 2014 du programme de suivi des engoulevents

Le Regroupement QuébecOiseaux tient à remercier les bénévoles qui ont participé au programme de suivi des engoulevents du Québec au printemps 2014. Sans ces bénévoles ce projet n’aurait pas été possible.

Réalisé pour la deuxième année consécutive grâce à l’appui du Service canadien de la Faune d’Environnement Canada, des engoulevents ont été détectés à 37 points d’écoute situés sur 10 parcours différents, dans 6 régions administratives du Québec au printemps 2014. Une douzaine d’Engoulevents d’Amérique a été détectée à 8 points d’écoute lors des inventaires sur les parcours de Bristol-Pontiac, Saint-David-de-Falardeau, Shawinigan et Granby.

Lire la suite...

Un bilan provisoire impressionnant!

Selon les résultats enregistrés jusqu'à maintenant, les « atlasseurs » ont consacré plus de 13 000 heures à la récolte de données en 2010 et ont rapporté des indices de nidification pour 253 espèces d'oiseaux. Nous vous invitons à prendre connaissance des faits saillants de cette première saison de terrain. Par ailleurs, les changements taxinomiques apportés récemment par l'American Ornithologists' Union à la liste des oiseaux de l'Amérique du Nord ont entraîné des modifications à certains noms français et à l'ordre phylétique des espèces qui nichent au Québec; cliquez ici pour de plus amples renseignements à ce sujet. Veuillez noter qu'en raison de considérations pratiques, l'équipe de l'atlas ne modifiera pas les codes de quatre lettres des espèces dont le nom français a changé (p. ex. Macreuse à bec jaune, Troglodyte des forêts et Plectrophane des neiges), ni l'ordre phylétique des espèces. Ceux qui souhaitent connaître la couverture médiatique réservée à l'Atlas des oiseaux nicheurs du Québec peuvent désormais consulter la nouvelle page On parle de nous. À ce sujet, le projet d'atlas fera l'objet d'un reportage le 12 septembre à l'émission Découverte, à la télévision de Radio-Canada (18 h 30). L'ornithologue bien connu Pierre Bannon y sera à l'honneur. Enfin, nous invitons ceux qui n'ont pas encore enregistré leurs données à le faire à partir de la page Entrée de données, sinon à nous faire parvenir leurs formulaires papier dès que possible.